La paupière insomniaque

Il y en a, comme ça, qui réitèrent des éléments quelque peu casse-burnes enquiquinants lorsqu’ils font un deuxième enfant (voire plus).

Certains cumulent inexorablement les bébé RGO, BABI, IPLV (si tu ne sais pas ce que ça veut dire, reste dans l’ignorance, c’est mieux). Chez nous rien de tout ça. Non, moi je fais dans le grand classique.

Je fais des bébés au sommeil merdique.

Alors entendons-nous bien; la Fossette n’a que cinq mois, il est bien évident que je n’attends pas d’elle du 20h-8h. Quoique je sais que certains bébés font ça. Jusque là je croyais que c’était un mythe mais j’en ai vu pour de vrai. Alors bien sûr je nourrissais quelque espoir. En vain of course.

La Ventouse, pour te rafraichir la mémoire, a fait des nuits pas dégueu de 1 mois à 5 mois, puis fini la déconnade, elle nous a offert des nuits pourraves jusqu’à ses 2 ans. Elle se réveillait plusieurs fois par nuit, et seule une tétée la rendormait. Diego était persona non grata. On aurait pu la laisser pleurer pour qu’elle « comprenne », mais à part 2/3 fois où j’étais en burn out, sinon nous n’avons pas souhaité emprunter cette voie. Et aujourd’hui je suis toujours convaincue que c’est ce qu’il fallait faire. La fatigue passe, un jour c’est derrière. La Ventouse est d’une facilité déconcertante à coucher, elle adore son lit, elle se blottit dedans le soir, et j’aime à croire que c’est aussi grâce au fait qu’on ne l’ait pas laissée beugler toute seule un temps qui semble à tout le monde infini.

Au début j’ai cru que la Fossette avait le même rapport au pas-sommeil. Et puis en fait pas vraiment. Elle ne se réveille pas dix fois par nuit. Non en fait elle se réveille…et ne se rendort pas. Elle est contente, elle fait la teuf, gazouille, pousse des petits cris, puis chouine car fatiguée. Alors je parviens à la rendormir…elle dort quinze minutes puis de nouveau se réveille et c’est la fête. Ça peut durer trois heures. Et quand je dis trois heures, c’est pas une expression pour dire que c’est long, non non, ça dure 180 fucking minutes.

Fossette’s attitude, 3h42

excited

Elle se couche maintenant vers 19h. L’autre jour, elle a fait la foire de minuit à 3h du mat. Puis de 4h à 5h, et nuit finie à 6h30. Vala vala vala….Je te raconte pas la journée marmotte pour elle, m’enfin moi si tu veux chaque parcelle de mon corps était dans un semi coma. J’ai même maté le clip de Maître Gims sans changer de chaîne, tu noteras ma déchéance. En plus je trouve le conseil « dors dès que bébé dort » tout moisi. Car c’est le suspense, tu sais jamais combien de temps va dormir ton précieux. Et moi perso, le côté je-m’endors-ayé-je-suis-partie-je-rzzzzz-ouiiiiiiiiin particulièrement cruel. Je préfère ne pas dormir que d’être réveillée cinq minutes après. Alors quand parfois elle pionce deux heures je me dis c’est con j’aurais pu faire de même tiens. Sauf que vu qu’elle me donne pas un planning avant de démarrer la journée, ben je fais comme je peux.

La nuit c’est pareil, je REFUSE de me laisser au sommeil tant que je ne suis pas sûre qu’elle est au pays des rêves pour de bon sinon ça me tue sur place. C’est une question de survie neurologique, si je suis réveillée à peine endormie, je convulse. Un peu comme si en entrée on me servait une salade mangue-avocat-citron. Je pourrais en décéder.

Ce qui a donné lieu à une innocente question de Diego au petit matin « bah oui j’ai bien vu que tu étais restée longtemps éveillée mais je comprends pas…pourquoi tu dors pas ? »

what

Diego, s’il avait été un cartoon, aurait à ce moment pris un building munie de multiples épines SUR LA GUEULE.

Pour revenir à nos moutons, le réveil de minuit c’est rare, en général elle se réveille – et c’est flippant – systématiquement entre 3h10 et 3h16. Là c’est la loterie, soit elle se rendort direct après la tétée, soit c’est parti pour la galère.

Physiquement je suis donc quelque peu usée car en plus faut pas compter sur un réveil final au delà de 7h. Quand à 7h45 ton enfant fait sa première sieste matinale, c’est un indice indiquant qu’il se lève beaucoup trop tôt, humainement parlant.

Toutefois moralement, ben écoute ça va encore car je sais que ÇA PASSE. Je me répète ça chaque nuit et chaque fois que, soyons honnête, j’ai envie de lui dire des trucs pas gentils gentils genre mais tu vas dormir bordel de merde.

« Oh, mon bébé d’amour, il est 4h26…DOOOORS ! »

contrax

Et puis sérieux, elle dort d’une traite entre grosso modo, si on arrondit, 19h30 et 3h30, c’est pas mal je trouve ! C’est la définition d’une nuit pour un bébé (plus de cinq heures d’affilée), alors moi je dis on tient le bon bout.

Plus que 19 mois.

Publicités
Cet article, publié dans Ma Fossette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La paupière insomniaque

  1. Cendra dit :

    Je suis totale pareille. Impossible de dormir si mon fils ne dort pas. Je sais pas, c’est mécanique. Et puis c’est instinctif aussi, je le sens quand il dort, je le sens quand il ne dort pas mais qu’il somnole, on me la fait pas! Je connais chaque étape de son endormissement, les respirations lentes, puis rapides, puis profondes, le frétillement des membres quand il sombre, etc.

    Par contre, tu me fais rêver avec ta grande, je crois qu’elle est un peu plus âgée que le mien, et je fantasme rien qu’en te lisant… D’ailleurs nous ne sommes pas non plus adeptes du « laisser hurler ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s