Finding nounou

Eh oui Huguette, on est bien là, mais dans moins de trois mois je reprends le chemin du boulot, et c’était donc le moment : partir en recherche de la personne qui gardera mon précieux pour les deux prochaines années. Je reprends à 80%, je ne travaillerai pas le mercredi.

Notre ex-nounou, bien que compétente et de confiance était, comme je te l’avais dit, parfaitement chiante sur d’autres points. Hors de question de la réembaucher pour la Fossette.

J’ai de la chance, par chez moi il y a de la place. La plupart des ass mat que j’ai appelées avaient de la place. J’en ai rencontré cinq. Et punaise, ça envoyait du goulash.

POTENTIELLE NUMERO 1

J’arrive dans une petite maison, elle me dit de me mettre à l’aise. Nous sommes dans le salon/salle à manger. Il doit faire la taille de ma chambre de cité U. Il y a : une table ronde, un canapé, un fauteuil et un buffet. Le tout à une distance très proche les uns des autres, à peine de quoi circuler. Tout est niquel chrome, je ne vois pas un jouet, pas un matos de puériculture, rien. Après, jme dis peut-être qu’elle a une pièce dédiée aux jeux ? On papotte, rien de spécial à l’horizon. Bon après, rares sont les nounous qui d’emblée te disent « oh écoutez moi je les cogne hein, au bout d’un moment si on peut plus regarder Dr Quinn peinarde… »

J’ai la Fossette dans les bras, elle me propose d’aller chercher un transat. Je dis oui, elle y va, revient, le pose sur le canapé, et me dit « voilà vous pouvez l’installer. »

Euh…sur le canapé ? Elle n’a que 3 mois mais un bon coup de rein déjà, c’est à dire que ça me rassure pas trop de laisser le transat en hauteur quoi. Je pose le transat par terre. Je suis chafouin.

La discut’ continue, et je suis toujours perturbée par cette histoire d’espace de vie hyper limité alors qu’elle garde quatre enfants. Ah ça y est, elle se lève, me propose de voir les jouets qu’elle a. Elle me conduit vers une porte et là s’ouvre à moi…un placard. Un grand placard hein, genre un dressing en fait. Avec des étagères remplies de jouets, un tapis-circuit au sol, une dinette, un petit bureau. « Au début c’était juste pour y mettre les jouets mais au final les gosses adorent y jouer ça leur fait comme une cabane. »

Je veux bien le croire, et en effet ponctuellement ça doit être l’éclate totale, mais bon c’est pas une salle de jeux quoi…ça reste un placard. Je suis peut-être trop exigeante, mais j’ai pas envie que ma fille reste à jouer dans une pièce sans fenêtre.

Je lui demande comment ça se passe pour les activités dessin, peinture and co…ça se passe sur la table du salon. Ok. Mais n’empêche que je vois mal les enfants pouvoir s’étaler, faire des circuits au sol ou je ne sais quoi…c’est trop trop petit !

Pour le coucher, ambiance dortoir, tous les enfants dorment ensemble, du bébé jusqu’au grand de trois ans…bof bof. Je ne verrai pas la chambre : « si on travaille ensemble je vous montrerai la chambre ». J’ai pas insisté je voulais pas passer pour la nana qui viole son intimité, mais j’ai pas bien compris la démarche.

Niveau tarif, pas chère ma foi ! mais bon, j’ai pas le feeling. Sans compter la phrase finale qui tue « je vais vous demander vite une réponse car j’ai pas mal d’appels… » (mon oeil, on me la fait plus)

Conséquence : NEXT !

POTENTIELLE NUMERO 2

Le rendez-vous étant un mercredi après-midi, je m’y rends toute de Ventouse munie. C’est une dame assez âgée, qui me dit avoir fait ce métier douze ans au black, ce qu’elle regrette amèrement pour sa retraite, et qu’elle est agréée depuis trois ans.

J’ai un bon contact avec elle, une grande salle de séjour rangée mais pas trop, des jeux facilement accessibles…elle est fort sympatique avec la Ventouse et la Fossette, la Ventouse semble d’ailleurs adhérer, elle lui raconte sa life.

Niveau activité c’est pas le top du top, c’est pas trop recherché ça reste du basique, mais il y a un p’tit côté « mercredi chez mamie » qui ne me déplaît pas.

Par contre pareil « si vous me choisissez je vous montre la chambre »…je reste circonspecte.

M’enfin je me dis tiens tiens, et pourquoi pas elle.

Sauf qu’elle me donne ses tarifs. Et que j’ai eu un micro décès de quelques secondes. En fait elle se croit encore au black, elle ne fixe pas un tarif horaire, elle s’auto fixe le salaire mensuel qu’elle veut, et ensuite tout n’est que tambouille. Donc, pour les quatre jours de travail, 38 heures par semaine, elle veut 800 euros brut, soit 4.42 euros net de l’heure. Et 5 euros/jour pour l’entretien.

A titre comparatif, la potentielle numéro 1 demandait 3 euros net de l’heure.

Ça pue la fiante de gnou. Elle maîtrise pas du tout la base des contrats de travail, elle fait à sa sauce, et demande d’emblée des sommes indécentes. Pour quatre jours de garde ça nous ferait payer bien plus que cinq jours avec notre ancienne ass mat. Et on est bien d’accord, le but de travailler à 80% n’est pas vraiment de claquer plus de thune en frais de garde.

On ne voulait pas lui demander de baisser, c’est un coup à installer de la rancoeur, à partir sur des mauvaises bases. Genre si on lui demande quelque chose, qu’elle nous ressorte « déjà que j’ai baissé mon tarif pour vous… » Bref ça ne nous paraissait pas sain du tout comme démarrage.

Et puis…« je vais vous demander vite une réponse car j’ai pas mal d’appels… »

Conséquence : NEXT

POTENTIELLE NUMERO 3

Il s’agit de l’ass mat d’une maman avec qui j’ai un peu sympathisé, qui habite mon trou paumé. Sa fille est dans la classe de ma Ventouse, et elle continue d’aller chez son ass mat en péri-scolaire. D’ailleurs c’est pas de bol car autant Diego que moi on a bien accroché avec les parents, mais la Ventouse et leur fille pas franchement. Alors que bon sang, ça serait bien pratique une copine juste à côté ! Toutefois la Ventouse semble ne pas pouvoir la blairer, et c’est réciproque.

Bref, j’ai abordé la nounou en décembre, lui disant qu’on pourrait se rencontrer en janvier. Après, elle ne m’a plus lâchée le soir. Ça m’embêtait car j’avais l’impression qu’elle pigeait pas que j’allais en voir d’autres, elle avait l’air de penser que c’était du tout cuit.

Elle habite juste à côté de l’école (mais vraiment hein, depuis la cour on voit le pignon de sa maison). Le jour J je me rends chez elle, on papotte…la sauce ne prend pas. Y’a un truc que je sens pas. Niveau tarif elle est normale, par contre niveau tarif de bouffe, elle demande la somme astronomique de 6 euros/jour, même pour un bébé diversifié qui ne mange que quelques cuillères. Elle demande cette somme car elle achète tout bio. Euh ouais mais non. 96 euros/mois juste pour faire manger mon bébé le midi et pour un goûter, ça va aller ou bien ?

Je lui demande si elle laisse pleurer. Honnête (on peut déjà lui reconnaître ça), elle me répond que oui. Car « certains ont besoin de pleurer pour s’endormir » Je crois que « certains » se transforment vite en « tous » pour peu qu’ils aient besoin d’être bercés ou rassurés à plusieurs reprises.

Après il y a des choses que j’avais vues…genre elle vient TOUJOURS à l’école avec les mômes dans la poussette, en chaussons. Alors qu’ils savent marcher et qu’elle habite tout près. Je dis pas de temps en temps s’il pisse de flotte ou qu’il over caille, mais tout le temps…ça leur ferait du bien, une petite promenade, aux mouflets.

Et puis…« je vais vous demander vite une réponse car j’ai pas mal d’appels… »

Conséquence : NEXT !

Pour info quand je lui ai dit qu’elle n’était pas l’élue j’ai bien vu qu’elle n’avait pas trop vu le refus venir. Depuis, le soir, ben elle vient plus me parler, elle me salue juste de loin, si nos regards venaient à se croiser.

POTENTIELLE NUMERO 4

Là je t’avoue, c’était le gros lot. Cette personne a illuminé ma journée. J’arrive, elle ouvre la porte, et comment dire…j’entre dans une maison en bordel, on aurait dit chez moi. Il y a une légère odeur de tabac. Clairement, elle ne fume pas dans la maison, mais bon elle sent quoi. Elle me conduit jusqu’au salon. La télé est allumée, ce qui est son droit le plus strict, elle ne gardait aucun enfant ce jour là. Sauf qu’en fait, elle ne l’a jamais éteinte.

On commence à papoter…rien à signaler…Et puis on cause nichonnade. Je lui explique que, comme pour la Ventouse, je ne sèvre pas, je tirerai mon lait, mais que si ma fille n’en veut pas, elle aura en remplacement des yaourts, vu qu’on aura commencé la diversification. Je ne m’acharnerai pas sur un bib, et je lui demande si ça lui pose problème. Elle me regarde avec des yeux qui doivent ressembler aux miens lorsque Diego tente de me faire un exposé passionné sur le caractère énergivore des poêles à bois selon la surface à chauffer, l’isolation et l’aération de la pièce.

Un peu comme ça

cri

Et puis lui prend l’envie de commenter « oh mais moi vous savez, je suis pour l’allaitement hein, d’ailleurs j’ai allaité mes enfants, jusqu’à leur 9 mois de grossesse. »

J’ai marqué une pause pour voir si elle se rendait compte que ça voulait rien dire, mais rien ne s’est passé, on a donc enchaîné. Je pense qu’elle a fait une association d’idées entre les 9 mois, et la grossesse. Ou alors elle avait bu.

Elle me fait visiter la maison, bon point pour elle. Elle me montre les chambres, qui sont celles de ses enfants la nuit. Bon, ça sent le fauve. M’enfin aérer c’est surfait finalement.

Elle me dit qu’elle a le matos pour accueillir un bébé. Elle désigne le dessus d’une armoire avec des trucs empilés en bordel jusqu’au plafond : « là j’ai un transat. Quoique…elle aura 7 mois et demi…ils vont encore dans le transat à cet âge là ? »

Mais que c’est beau de voir une Professionnelle de la Petite Enfance en pleine réflexion.

Après, on revient sur cette sombre histoire d’allaitement. « Mais…donc si vous sevrez pas, votre fille ne mangera pas ? Jamais ? »

Je l’ai rassurée sur le fait que moi je donnais son lait mais qu’elle serait diversifiée, comme mentionné en début de conversation.

Elle me demande quel est le rythme de la Fossette, à quelle heure elle fait ses siestes…Je lui réponds que c’est pas bien utile d’en parler là, vu que ça ne serait pas le même en mai.

Les enfants n’ont accès qu’au salon, à aucune autre pièce à part la chambre, officiellement car ça n’aurait pas d’intérêt pour eux, à mon avis c’est aussi car, en particulier pour la cuisine, elle ne saurait pas forcément assurer la sécurité.

Niveau tarif c’était parfaitement raisonnable, m’enfin voilà quoi.

Sur le pas de la porte, au moment de se quitter, elle me pose une question existentielle : « mais les couches, vous les donnerez au jour le jour ou vous me donnerez tout un paquet d’un coup ? »

Et puis…« je vais vous demander vite une réponse car j’ai pas mal d’appels… »

Conséquence : NEXT !

POTENTIELLE NUMERO 5

Celle-ci en vérité je l’ai rencontrée en avant dernier. Sa maison est bien située je ne fais qu’un tout petit détour sur le chemin du boulot. A dire vrai, j’ai su que c’était la bonne à l’instant où elle a ouvert la porte. Sa façon de me sourire, j’en sais rien, je l’ai trouvée chouette. Quand je suis entrée, deux loupiots (18 mois et 2.5 ans) sont arrivés et m’ont dit bonjour total à l’aise. Les enfants jouent dans une partie du salon. L’autre partie ne leur est pas trop accessible, en gros la partie « canapé-télé-statuettes design au sol ». Mais bon, il y a pas mal de jeux dans « leur » partie.

Les enfants ont l’air très à l’aise avec l’ass mat, beaucoup de tendresse. Je l’ai aussi vue réagir quand l’un a tapé sur l’autre, ça m’a semblé approprié.

Chaque enfant à sa chambre.

Elle fait pas mal de sorties, elle va à la bibliothèque fréquemment, elle voit une pote ass mat une fois par semaine avec ses petiots pour qu’il y ait des échanges (ici les ass mat indépendantes n’ont pas accès aux activités du RAM, il est exclusivement dédié aux ass mat de la crèche familiale)(et moi je veux pas d’ass mat de la crèche familiale).

Elle fait pas mal d’activités manuelles avec les enfants, y compris de la cuisine.

Bref, elle m’a plue.

Et enfin, macoumba club dans ma tête, elle est au clair sur la partie législative ! La SEULE des cinq ! J’en avais même pas parlé, les autres faisaient à leur sauce, et quand au final (alors que j’avais déjà décidé de moi à moi qu’elle serait Ze One) on a abordé la question, j’ai constaté qu’elle gérait. M.E.R.C.I.

Elle a donc par exemple pigé que, la première année, elle partirait certes en congé mais ça serait du sans solde car elle n’aura pas encore acquis de congés. Ça m’a soulagé mais d’une force.

Dans ma tête à ce moment précis

teuf

Niveau tarif, elle est plus chère que ce qu’on pensait mettre, sans pour autant que ça soit indécent, et par rapport aux autres on trouve ça justifié au regards des activités proposés, des sorties etc.

Et, et, et…je n’ai pas eu droit à la phrase qui tue pour mettre la pression.

Conséquence : ass mat trouvée !

Publicités
Cet article, publié dans Ma Fossette, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Finding nounou

  1. Camille dit :

    Aaahhhh, bonheur quant on sait qu’on a trouvé celle qui nous semble être la bonne. J’ai rencontré des ass mat qui m’ont vraiment fait peur lorsque l’on cherchait…J’ai été jusqu’à me demander comment, mais vraiment hein, elles ont pu avoir leur agrément ! Enjoy en tout cas 😉

  2. mitaine dit :

    bon bin c’est génial! c’est interressant pour moi ce billet vu que je suis en formation assistante maternelle 🙂
    par contre, vu que j’ai actuellement le grand savoir des ass mat (je te dis que je suis en formationnnnn!!!) la première année on acquiert également des congés et on a tout a fait le droit de les prendre et d’en être payé, dans la mesure où on n’a pas pris plus que ce qu’on a acquis.(2 jours et demi par mois donc!) je suis au regret de confirmer qu’on a le droit de faire à notre sauce pour TOUT question tarifs toussa toussa après c’est au parent de décider si ça l’interresse ou pas. je me suis étouffée sur les 6€ de bouffe par jour XD!

    • kisbuel dit :

      Oui, je sais pour les congés 😉
      Là en l’occurence elle prend 4 semaines pour juillet avec un contrat démarré fin mai donc bon ya pas bien lourd quoi ! Mais toutes les autres voulaient fonctionner avec la règles des 10% de salaire versés en plus chaque mois alors que c’est hors ccn, et qu’elles y perdent ! Mais elle disaient que ça n’existait pas autrement O_o
      Perso je trouve que le « à sa sauce » à ses limites, ça peut vite partir en n’importe quoi, surtout quand ça dévie clairement de la ccn 😉
      Autant un accord très clair « normalement c’est pas comme ça mais je fonctionne comme ça, est ce que vous êtes ok ? », je trouve que ya rien à redire, mais des fois c’est pas si clair…

      • mitaine dit :

        oui je comprend tout a fait ton point de vue, hein! pour tout te dire, a la formation, hier, alors meme que j’ai evoqué ton cas (t es celebre en auvergne maintenant!! haha!) on nous a RECOMMANDE de fonctionner a la regle du 10% par mois pour les congés ET en anticipé! cela pour eviter les parents mauvais payeurs ou qui se barrent en cours de contrat parce qu’on a pas pléthore de recours pour se faire payer coute que coute, surtout si le parent déménage et qu’on a pas l’adresse….. on nous a dit également qu’il fallait faire comprendre au parent que c’était plus interressant ou plutot moins douloureux pour eux de nous payer comme ca, plutot qu’une fois lors des congés principaux car c’est une partie qui n’est pas remboursée par la paje. (les congés)
        Après il y a effectivement un autre calcul que la règle des 10% mais en théorie lors du réajustement on doit faire les deux calculs et voir lequel est le plus favorable à l’ass mat…..
        pour ma part lorsque j exercerais, effectivement, je compte fonctionner au « normalement c’est comme ca mais moi je prefere comme ca est ce que ca vous va? » c’est clair pour tout le monde et on s’ y retrouve.
        ok pour le  » a sa sauce » qui peut dévier mais encore une fois, peut etre la faute à la formation qui insiste sur ce point: » c’est VOTRE contrat, faites ce que vous voulez en votre ame et conscience ». c’est clairement dit comme ça. Ceci peut etre parce que, franchement, le metier reste ingrat question sousous (indemnités quasi nulles en cas de maladie, jours feriés non payés, impots quasi nuls, certes, mais retraite cotisée à moitié seulement, etc…j’suis en plein dedans heuuuuu faut vraiment avoir la vocation hein!) et ça reste hyper précaire quoi!
        après chacun ses choix 😉
        en tous cas tes retours ont été hypers instructifs pour moi et j’ai partagé avec mes collègues 😉 (du genre, c’est vrai qu’on va avoir tendance a tout ranger pour le jour J en se disant que le parent serait content de voir que c’est tout beau tout propre et en fait, le parent pense « les momes ont pas le droit de jouer! » autant j’y avais pensé, autant certaines collègues n’y avaient pas pensé comme ça!!! )

      • kisbuel dit :

        Ah bah tu vois c’est vachement intéressant aussi ce que tu me dis ! Je ne pensais pas qu’on disait en formation de faire autrement que la ccn ^^
        Bon là il est 6h05 (toi aussi ta nuit est coupée ?) je développerai plus tard !

  3. Nathalie dit :

    Ah, les joies de la recherche… J’en ai écumé 6 avant de trouver la bonne, et puis, on a eu une place en crèche… Donc le coquinou est à la crèche et j’en suis fort aise.
    Durant la recherche j’en ai vu des vertes et des pas mûres. Il y avait celle avec les 6 enfants (oui, oui, 4 en garde à la journée et 2 après l’école. Me demande pas, je sais pas si c’est légal…). Il y avait aussi la crado. Une maison à la limite de la décharge et les gamins dans une pièce en rez-de-jardin pour ainsi dire en sous-sol (pareil, je sais pas ce qu’ils foutent à la PMI pour lui avoir donné l’agrément..). Il y avait aussi la « pas donné ». Rien à lui reprocher mais tarif très cher et surtout qui se prend pas pour de la merde. Tu sens les coups fourrés arriver. Pour finir on avait jeté notre dévolu sur une ancienne infirmière. ça met en confiance. Mais bon, la crèche c’est moins cher…

  4. mitaine dit :

    (oui moi aussi mes nuits sont coupées!! hahaha!) je ne sais pas comment ca se passe dans d’autres formations, mais dans celle que j’ai reçu, c’est ce qu’on nous dis, en effet! si ca t’interresse j’ai fais une série de billets qui racontent un peu ce qu’on nous dis et apprend en formation 😉 (oui je tente de t’amener sur mon blog, héhéhé mais au moins tu es concernée!! :p)

  5. Ping : Le Rutilant Blog de Kisbuel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s