On a testé pour toi : le « prêt à dormir » (ouais, un matelas gonflable quoi)

Quand ton bébé est tout joufflu et que tu es invité chez un tiers, il te faut bien emmener de quoi le pieuter. Car vois-tu, caler ton gosse dans un placard, ça reste tabou.

Du coup, tu achètes comme la plupart des parents le fameux l’irremplaçable j’ai nommé le lit parapluie. Compact, facilement transportable, il est présent dans la majorité des foyers (en tout cas chez les gens que je connais) Ils l’ont vachement amélioré, maintenant t’as plus besoin d’un bac + 7 pour le monter sans insulter ta belle famille. M’enfin tu maintiens tout de même l’insulte, de toutes façons tu l’aurais fait plus tard.

Néanmoins, le lit parapluie reste tout de même bouseux dans le sens où, en ce qui me concerne, il est hors de question d’allonger ma chair mon sang sur l’espèce de planche qui sert de matelas. A ce compte là, le placard de l’entrée fait tout aussi bien l’affaire. Alors on a acheté un matelas spécial pour lit parapluie, ferme mais confortable, et aux bonnes dimensions pour que ton bébé n’aille pas se coller entre le matelas et la paroi. Sauf qu’il prend une place monstre, et tu te retrouves un poil à la case départ en terme de praticité.

Bref, le lit parapluie n’est pas si peu encombrant que ça. Alors, en avril dernier, quand on est parti en vacances, on a acheté ça :

vbt

On l’a acheté car la Ventouse était encore trop inexpérimentée pour dormir dans un lit classique (à la maison elle était encore dans son lit à barreaux), mais trop grande pour le lit parapluie qui, en plus, prenait trop de place.

On l’a acheté chez Vertbaudet.

A réception Diego a voulu le gonfler. C’est simple, au niveau de l’oreiller le tissu a une ouverture à scratch. Tu descratches, c’est magique tu as un bidule que tu dévisses, et zou, tu gonfles la bête. Diego la gonfle à bouche nue, mais en même temps, sans vouloir faire ma langue de teupu, il est assez doué pour gonfler avec ce qui sort de sa bouche. Si tu veux je peux te le louer pour mettre un terme à une soirée entre amis qui traine un peu (tu sais, il est minuit et demi, t’as la paupière qui colle, tu peux déjà sentir la douceur des draps sur ta peau, et fucking shit, t’as Benoît qui redemande un café).

Et quand Sandra demande si on peut pas « se faire un pti jeu de société ? »

heinhein

Diego est pré-programmé, tu dis juste « Mélenchon« , « Sarko« , ou « syndicats« , et c’est parti, ça peut durer des heures. Par contre attention, je ne garantis rien sur la durée. S’il est relancé, ça peut durer toute la nuit. Sans relance, il dispose d’environ une heure trente d’autonomie, durant laquelle il peut parler seul. Ainsi, si les invités ne sont pas spécialement au diapason, ils partiront d’eux mêmes.

Je disais donc, Diego a voulu le gonfler, mais tout de bac + 5 vêtu, il a enlevé la housse avant de gonfler le matelas, et après, impossible de housser. Je ne sais pas t’expliquer pourquoi il a fait ça Ginette. Il avait une bonne raison hein, mais j’ai pas bien compris.

Donc il a dégonflé, remis la housse, mais la problèmatique « body mis à l’envers » étant toujours là, il l’a mal remise, bref on y a passé la soirée. Au final c’est super simple. Une fois dégonflé, tu roules le matelas sur lui-même, ça prend carrément moins de place qu’un lit parapluie.

La Ventouse était mais alors super contente. Le lit comprend le matelas gonflable et une couverture intégrée qui se ferme avec une fermeture éclair. Elle a très bien dormi dedans pendant les vacances. Nous étions RA-VIS de notre achat. A noter toutefois que la couverture est légère, une couverture polaire dessus en plus c’est pas du luxe.

Et puis, lors d’un weekend chez un tiers, nous avons partagé la même chambre que la Ventouse.

Et nous avons compris.

Vois-tu, quand je dors, il y a certains bruits que je ne supporte pas.

– le tic tac d’une horloge ou d’une montre. Je focalise dessus ça m’énerve.

– le funeste chant d’une pie. Oui c’est space. C’est parce qu’un jour fort lointain, quand j’étais jeune, je dormais parfois l’été dans une caravane que mes parents ont dans leur jardin (oui mes parents sont des romanos). Une fois, dès l’aube, une putain de pie a braillé pendant des heures. Elle me réveillait, je repartais dans un semi sommeil, elle me réveillait à nouveau…depuis quand j’entends une pie je sais pas pourquoi je ressens à nouveau cette sensation que tu tombes dans le sommeil, que t’es naze, mais qu’on te réveille. Je songe à consulter rassure-toi.

Une pie approche. Je le sens.

dodo

– le bruit de quelqu’un qui fouine dans des sacs plastiques. Même explication qu’au dessus, mais dans ma chambre avec ma mère, dans la pièce d’à côté, qui cherche un truc rangé dans un sac plastique, au sein d’une montagne de trucs rangés dans des sacs plastiques (ma mère est une romano).

– les ronflements. C’est épidermique, je peux pas. Je ne supporte même pas une demi seconde. Je ne supporte même pas un vague ronflement qui vient de l’autre bout du couloir. Et ça me rend violente. Je frappe régulièrement Diego pour cette raison. Aucune pitié. Direct : uppercut.

Je ne suis quand même pas une ayatollah du silence. Il y a même des bruits que j’aime entendre :

– les voitures. Ben ouais, tu vois je suis pas 100% chieuse. J’ai vécu mes premières années avec ma chambre donnant sur une rue principale très passante, avec du simple vitrage bien sûr. Du coup le bruit de la circulation moi, ça me berce. J’aime bien le bruit particulier des pneus qui roulent sur une chaussée mouillée.

– Transition niquel, j’aDORE le bruit de la pluie qui cogne contre la fenêtre ou le toit. Je pourrais en chialer d’émotion. Quand je vois que des ingénieurs nous pondent des fenêtres isolant tellement du bruit qu’on n’entend pas la pluie, j’ai mal,  j’ai envie de leur prendre le visage entre mes mains et de leur demander « mais POURQUOI ducon ? » Existe-t-il meilleur moment que celui où tu es blottie dans ton lit, au chaud, et où tu entends le froid et l’humidité se manifester sans pouvoir t’atteindre ? Réponse : NON (j’entends déjà les rabats joies qui me rétorqueront que les moments avec nos enfants sont pas dégueu non plus. Certes. Mais là je te cause glandouille dans le lit, grasse mat’, no responsabilities. Juste toi, ton pieu, la pluie. Pas de place pour les gamins.)

La Ventouse a donc dormi dans son lit dans la même pièce que nous. Et là, mon dieu. Point de vue souffrance émotionnelle, c’est comme si on te servait un kir avec de la crème d’ananas au lieu de la crème de mûre (ou à la rigueur cassis). C’est juste atroce. Le matelas grince à chaque micro mouvement. Or, la Ventouse danse la samba pour s’endormir. Et continue en dormant. Ça nous a réveillé 711 fois. On a essayé de poser le lit gonflable sur un drap mais non c’est vraiment le matelas en lui même qui couine.

Il est donc impératif d’exiler l’enfant LOIN. Autre point négatif. Une nuit, où la Ventouse dormait ailleurs, elle s’est mise à nous appeler en pleurant. En fait elle avait glissé du matelas mais, la couverture étant solidaire du matelas, ça l’avait entraîné avec elle. Elle était tombée par terre, quasi à plat ventre, et le matelas s’était retrouvé sur son dos, ambiance tortue. Je t’avoue c’était un peu comique à voir, mais la pauvre poulette quoi. Elle n’arrivait pas à s’extirper sans nous, c’est un peu la loose quand même.

Ce weekend nous étions dans la famille, tous dans la même piaule pour dormir, j’ai tenu 20 minutes. Ça réveillait la Fossette. On a donc fini en cododo avec la Ventouse (à quoi ça sert d’avoir pris le lit on se le demande). Une fois passé le moment bisounours où ta fille s’endort tout contre toi mais-où-est-mon-bébé-c’est-pas-arrivé-depuis-des-années-ma-fille-mon-trésor, tu constates que ton enfant est intenable dans un lit, tu te prends des coups de latte, des coups de boule, des coups de coude. Sensation étrange d’avoir envie de mettre ta gosse au coin alors que la pauvre innocente ne fait que dormir.

Du coup voilà, avis mitigé sur le plumard. Il est joli, il est pratique, mais fait autant de bruit qu’un porc obèse qui se roule dans un papier-bulles géant. C’est toi qui voit si ça te dérange.

Publicités
Cet article, publié dans Ma Ventouse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour On a testé pour toi : le « prêt à dormir » (ouais, un matelas gonflable quoi)

  1. Nathalie dit :

    Bonjour et merci!!
    Merci pour ce moment de début de journée, j’étais morte de rire à imaginer le porc dans le papier bulle!
    Le passage de ta fille avec sa maison sur le dodo m’a fait penser à mon fils. Le jour où il a joué avec la bassine de linge et qu’il se l’est renversée sur lui. Il était coincé dessous et ne pouvait plus en sortir. Je l’ai laissé mariner un peu, c’était trop drôle… mère indigne que je suis. et puis quand j’ai soulevé la bassine, j’ai constaté qu’il avait renoncé et qu’il jouait avec sa petite voiture coincée dessous avec lui… les gosses…
    Plus sérieusement, je pensais acheter un lit comme ça pour mon fils plus tard dans notre appartement de vacances (un studio) et du coup, je vais y réfléchir encore un peu, vu qu’il dormirait dans la même pièce que nous… et que je ne supporte AUCUN bruit en dormant (déjà sa respiration ou celle de mon conjoint c’est limite…).
    Bref, je suis dans le doute!
    Bonne journée!!

  2. Aloès dit :

    Je ne me lasserai jamais de tes billets et de ton humour ! Merci pour cette bonne humeur 😉

  3. Bonjour,

    Je découvre ton blog et je rigole beaucoup.
    Ici aussi nous avons le lit tout en 1 verbaudet et on a connu pendant les vacances les mêmes déboires à savoir : le bruit d’enfer qui t’empêche de dormir et réveille bébé, la position tortue (sauf que de notre côté, ça ne l’a pas réveillé et on a tous défilé dans la chambre – amis compris, pour pouffer de rire), le gonflage à la bouche alors qu’il y a un gonfleur fourni et un petit bonhomme tout froid au réveil.
    Mais ça reste pour nous la meilleure option sachant que le lit parapluie est maintenant réservé à son petit frère…

  4. normalewoman dit :

    Ah le gros plic plic de la pluie, la couette moelleuse…mmmh…
    Merci pour ce test fort instructif 🙂
    Sinon tu le loues combien ton gonfleur? J’ai un truc chiant la semaine prochaine…

  5. Cendra dit :

    Le « dernier » café avant de partir, pfiou, moi c’est mon homme qui est cap’ d’en demander une dizaine, alors que moi je suis plutôt du genre « merci bien tout le monde, il est l’heure pour nous de pioncer, bien le bonsoir » et ce serait bouclé en 1min chrono.

    Merci pour l’avis sur le lit gonflable, on va sans doute avoir besoin de remplacer le fameux lit parapluie un de ces quatre, et je t’avoue que le grincement de matelas gonflable me rebute un peu, donc merci!

  6. Putain, je me retrouve si tu savais. Et qu’est-ce que je me marre ! J’ai rigolé toute seule au boulot alors que y’a plein de gens autour de moi. Question silence, je suis ultra rigide. Le pet d’une mouche me réveille. Donc le duvet en pneumatique, c’est no way. Dommage, l’idée est sympa ! Sinon, je t’échange ton modèle gonfleur contrele mien. Lui, il fait des vannes pourries à la chaîne…Ça marche bien aussi. Bisouilles

    • kisbuel dit :

      Le temps d’une soirée je veux bien, et en plus j’avoue je suis bon public avec les vannes moisies (mais c’est vanne genre jeu de mots pourri ou vanne genre je te casse ?)

  7. La problématique est la même pour les matelats pour Adulte, d’ailleurs étrangement, ce bruit m’insupporte aussi, SAUF si c’est moi qui dors sur le-dit matelat et donc que c’est moi qui fait le bruit. Vas savoir.

  8. A-L dit :

    Ahah non mais moi aussi je suis morte de rire à lire ! J’adore votre écriture (à quand le livre ?). En tout cas ça me dissuade un peu pour mon achat !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s