Toi aussi cododote avec un oignon.

Je t’ai dit que depuis une semaine, à la maison c’est bien simple on jurerait qu’on a la tuberculose. On tousse tous (huhu c’est marrant à dire).

La nuit on dort mal, déjà que perso c’est pas fameux, j’en suis arrivée à faire des trucs utiles à 2 heures du mat’, genre inscrire la Ventouse à la cantine pour octobre. Tu vois où ça nous mène quand même.

C’est pas possible nos glaires sont scotchées à nos bronches, il nous faudrait une bonne révision utérine de la poitrine pour décoller tout ça.

Bien évidemment nous c’est une chose, mais la Ventouse ça nous tracasse davantage. La fièvre c’est bon on l’a butée, mais la pauvre enfant tousse, tousse…surtout en position allongée et au réveil.

Hier elle était claquée elle a demandé à aller dormir (truc de ouf). Deux heures plus tard elle s’est mise à tousser comme une dingue, et rien ne semblait la soulager. Son matelas est déjà surélevé, il l’est tout le temps.

C’est alors que mon mono neurone s’est activé et a songé à un remède de vieille madame : mettre un oignon sous le lit. Je l’ai jamais fait car au final à part une fois quand elle avait quelques mois on n’a pas eu à affronter la bête. J’y pensais pas quoi.

Il parait que l’oignon dégage je ne sais quelle substance qui fait je ne sais quoi, et ça fait du bien. Tu vois j’ai potassé mon sujet.

Chance, nous on ne mange pas d’oignon mais il m’en restait un, vestige de la dernière visite des beaux parents. Comme quoi ils sont pas à 100% des parasites, je leur rends donc hommage (enfin surtout la belle mère, le beau père lui tout ce qui concerne la cuisine hein…truc de bonnes femmes toussa).

Je décide de tenter le coup, je coupe l’oignon en quatre (on dirait un proverbe), le mets dans une assiette à dessert et monte voir la Ventouse toujours en train de se débattre avec ses miasmes.

Je rentre dans la chambre, je mets l’assiette sous son lit comme conseillé sur internet, et je lui propose un câlin (taux de succès de la proposition : 92 %). On se retrouve donc assises sur le fauteuil, elle pose sa tête sur moi. Le fait d’être à la verticale calme sa toux. Elle se laisse aller et s’endort, sa main sous sa joue, l’oreille sur mon thorax. C’est bien évidemment le moment où dans ta tête ça fait comme dans Hélène et les Garçons. Tu sais, les flashs backs moisis et niaiseux, avec de la brume tout autour de l’image. Je revoyais ma petite toute nouvelle née qui pionçait sur moi, légère comme une plume. Nepaschialernepaschialernepaschialer.

Nous deux version panda. Enfin, la Ventouse est moins velue. Moi par contre no comment.

panda

Faut bien l’avouer, quand ils sont malades c’est chiant, mais ils retrouvent cette sorte de vulnérabilité et cette dépendance qui te fait un peu vibrer l’utérus.

Bref j’ai attendu une vingtaine de minutes, et je l’ai recouchée. La délicate odeur de l’oignon était déjà bien répandue dans la pièce.

Et bien crois moi ou pas…mais on ne l’a plus entendue tousser de la nuit. Ou presque, 4/5 « cof cof », mais ça durait 5 secondes et puis plus rien.

Du coup, solidarité familiale oblige, je lui ai piqué une moitié d’oignon au moment de me coucher et j’en ai mis sous notre lit. Ça a été moins miraculeux mais quand même, énormément moins de quintes de toux, ça a été divisé par environ 1780000. On a pu dormir, et se réveiller parfois pour tousser. Sans plus.

A voir si cette nuit plus reposante va nous aider à récupérer.

Ce matin, nous nous sommes réveillés réincarnés en boeuf braisé. On nous boufferait, ou pas car en fait quand on y réfléchit ça sent surtout la sueur du métro après 18 heures. Actuellement les fenêtres sont grandes ouvertes et j’hésite à ouvrir une trémie dans la toiture (ça se voit qu’on fait des travaux ou bien ?).

Publicités
Cet article, publié dans 3615 my life, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Toi aussi cododote avec un oignon.

  1. Mere Blabla dit :

    « La nuit on dort mal, déjà que perso c’est pas fameux, j’en suis arrivée à faire des trucs utiles à 2 heures du mat’, genre inscrire la Ventouse à la cantine pour octobre. Tu vois où ça nous mène quand même. » Et ben tu le croiras ou pas mais j’ai inscrit ma fille à la cantine à 4h du matin cette nuit 🙂 Comme quoi les grand esprits en cloque et insomniaques se rencontrent.

    Sinon l’école n’a jamais rendu ma fille malade mais elle avait fait trois ans de crèche avant où crois moi on a bien donné. Je note tout de même le coup de l’oignon, ça peut servir.

  2. mamalocablog dit :

    C’est trop génial ce truc! J’aurais jamais pensé qu’un oignon avait un tel pouvoir (outre le pouvoir de te faire puer de la gueule).
    Claque m’en 5 l’oignon!

  3. dbo dit :

    HAHAHA voilà, à chaque fois je me dis « ho je vais essayer !! » et puis…. je pense à l’odeur le lendemain matin 🙂

  4. askaline dit :

    Chez nous les oignons dans la chambre pour la toux c’est depuis des années, et aussi dans les oreilles pour l’otite ! Adieu antibios 🙂 Chercher « Soigner naturellement les otites » sur le blog « lejardindejulie », par exemple.

  5. Comme d’habitude : à mourir de rire ! Ah vraiment Kisbuel, ma vie ne serait -presque- qu’une superposition morne et triste de pelures d’oignon sans ton blog… Je t’en supplie, écris un putain de bouquin. Je veux ton oeuvre sur ma table de chevet pour m’en repaître encore et encore !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s