C’est l’histoire d’un thermomètre…

Tu sais comment c’est la vie, c’est toujours quand t’as un truc de prévu qu’il y a une couille dans le pâté.

Bon là en l’occurrence ma couille c’était ma fille. Nan car le Diego était en déplacement professionnel jeudi dernier. Il ne pouvait pas l’emmener chez la nounou, et moi non plus because en arrêt de travail et je devais aller à la mater.

Du coup j’ai emmené la Ventouse avec moi, munie d’un sac à dos bien fourni :

– eau

– biscuits

– compote

– ipad

-divers petits animaux de la jungle choisis par la Ventouse

– poupon que quand tu lui appuies sur le thorax il cause des phrases genre « fais moi un câlin »

Nous arrivons à la mater à 11h (oui je sais, c’est pas hyper tôt). On m’ouvre, je raconte ma chute. La SF écarquille. Ça commence à devenir marrant, dès que j’en parle les gens ont le globe oculaire qui s’extrait.

Elle m’installe en salle d’attente. Je vois plein d’affiches faites maison sur l’allaitement maternel. Il ya des fauteuils roses mouchetés de vert, même qu’on dirait des fauteuils de maison de retraite. J’attends peut être 7 minutes, la SF revient et me fait entrer en salle d’examen.

Elle me file un gobelet pour qu’on en profite pour m’analyser l’urine (oh ben oui tiens tant qu’on y est), et elle me tend un thermomètre « ensuite vous pourrez prendre votre température ». Et puis elle s’en va en me disant que c’est une collègue qui viendra m’examiner.

J’installe la Ventouse avec l’ipad et sa girafe de la jungle, elle mate un épisode de Zou.

Je vais faire pipi, bien évidemment la Ventouse lache Zou et me suit aux chiottes « tu fais quoi mamaaaaaan ? » Pour la 700e fois de ma vie, je pisse donc devant ma fille.

Après on tourne un peu en rond…on attend..on attend. Ah tiens je vois le thermomètre, bon ben je vais prendre ma fièvre alors. Je me le carre au cul. 37.1°C, niquel. Après je sais pas quoi en faire…bon je le nettoie bien avec de l’eau et du savon.

Ça y est, la nouvelle SF arrive. Racontage, écarquillage, normal. Elle dit qu’on va faire un monitoring, enfin si on y arrive car à ce terme là c’est pas dit qu’on chope le rythme pendant longtemps. Elle cale la sonde…direct on chope Petite Soeur. Youpi. La SF est contente. « Oh bah écoutez on va en profiter, on va le laisser 10 minutes ça nous donnera une bonne idée, je reviens à tout de suite ! »

Et puis en fait, les 10 minutes se sont transformées en 38 minutes. Je t’assure qu’être sanglée (donc bloquée allongée), avec le brassard pour la tension, le machin au doigt pour la saturation ET une enfant de trois ans qui farfouille partout pendant 38 minutes, c’est une aventure à vivre. J’ai donné tout ce que j’avais pour l’occuper. Elle a chopé une sangle de monito qui trainait, et a imité l’examen avec son bébé, elle s’est pesée (chez le pédiatre pour qu’elle monte sur la balance il lui faut 10 minutes de préparation psychologique mais passons), elle a cherché une seringue pour me piquer, elle a voulu jouer avec le téléphone « NON LA VENTOUSE NE TOUCHE PAS A ÇAAAAAAA ».

Mais bon globalement ma poulette étant du genre calme et relativement obéissante au « non », on s’en est sorti. Juste j’étais dans un semi coma quand la SF est revenue.

Monito niquel. J’en suis fort jouasse.

Puis, elle prend le thermomètre « tenez on va prendre votre fièvre, mettez le sous le bras. »

Quand la phrase arrive à mon cerveau.

ooops

Je lui dis ou pas qu’il y a une heure je me le suis mis bien profond ?

Tu penses bien que j’ai rien dit, j’ai juste précisé avoir déjà pris ma fièvre et tout va bien.

« ah super ! »

Par le présent blog je présente mes excuses à la prochaine aisselle qui aura un peu de mon cul sur elle. Mais bon j’ai lavé avec du savon, doit pu y avoir grand chose.

La gyneco de garde est arrivée…ma foi elle avait l’air sympa. Elle m’a conseillé de ne pas porter de talons hauts pour éviter les chutes, ce qui me semble être assez sensé, d’autant plus que j’ai chuté en ballerines. Mais bon ça partait d’un bon sentiment. Elle a confirmé que tout allait bien.

Ensuite elle a juste proposé de vérifier que je ne perdais pas de liquide histoire de clore le chapitre. J’avais jamais fait ce test. J’avoue qu’écarter le cuissot avec un speculum qui s’approche et une grosse lampe braquée sur la teucha ça me met moyen à l’aise.

La SF a voulu emmener la Ventouse loin pour pas qu’elle voit ça, j’ai dit non rapport au fait qu’elle allait hurler si une inconnue l’emmène. On lui a filé une feuille et un crayon mais ça n’a pas servi à grand chose, elle a maté grave. Ensuite elle m’a demandé que qu’avait fait le docteur. J’ai répondu. Fin du traumatisme elle est retournée à sa feuille.

Il est nécessaire d’attendre que la bandelette qu’on m’a enfournée réagisse pendant 5 minutes pour savoir si c’est du liquide ou pas…la SF a donc dit « je reviens dans cinq minutes. »

Beuheuheuuuuu

Vingt minutes plus tard, je voyais bien que la bandelette était négative, et je lui écrivais un mot la remerciant chaleureusement mais qu’il était 13h passées, que je comprenais qu’elle avait beaucoup de travail mais que je devais rentrer là, j’ai une Ventouse affamée. J’ai pas eu le temps de finir qu’elle est arrivée. J’ai subtilement gardé mon petit mot, et l’ai donc remerciée de visu.

Le temps de partir il était presque 13h15…la Ventouse criant famine je l’ai emmenée pour la première fois dans l’Antre du Diable…chez l’Ennemi juré…Mc Do.

Ben écoute elle a pas kiffé. Quand on lui parle de Mc Donalds elle nous dit que c’était pas bon, et enchaîne en demandant à regarder un épisode de Donald puisqu’on en parle.

Ouf, on a eu chaud aux miches.

Et à part ça vendredi je suis retournée au boulot, et j’ai monté mes 39 marches.

 

 

Publicités
Vidéo | Cet article, publié dans 3615 my life, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour C’est l’histoire d’un thermomètre…

  1. Steph dit :

    Ma pauvre, avoir du retourner bosser si tôt pfff 😦
    Bon sinon ça a été ta visite à la mater, je m’attendais à pire avec toi ah ah !
    Mais j’avoue comme d’hab, c’est super bien raconté !
    Le coup du thermomètre ! J’en regarderai plus jamais un de la même façon, à part s’il m’appartient… ;_;

    Allez, encore des histoires 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s