Qu’est ce qui touche à ton enfant et à ton compte bancaire ? La nounou.

Je t’avais déjà dit, la Ventouse a une très bonne assistante maternelle. Elle est chez elle depuis janvier 2012, déjà 2 ans-pfiou-ça-nous-rajeunit-pas-ma-pauvre-Lucette.

Je te faisais des éloges.

Mais je t’avoue que depuis, mon avis sur elle a évolué. Pas sur ses compétences, pas sur sa façon d’être avec les enfants, mais plus sur elle, sur sa façon de communiquer avec les parents, sur sa façon de diriger gérer les rapports avec nous, ses employeurs.

Elle est très bien car elle aime son travail, ça se voit. On l’a choisie car elle fait beaucoup de sorties, beaucoup d’activités manuelles qui fait que la Ventouse nous rapporte des œuvres d’art pas trop kitsch très souvent. Elle gère la fougère sur le développement de l’imaginaire et de l’autonomie. Tu peux compter sur elle niveau éveil de ton petiot. Elle a appris énooormément de choses à notre puce, limite à te foutre la honte car bordel, tu sais pas bien si tu serais arrivée à ce même résultat. C’est grâce à elle que la Ventouse sait mettre ses chaussures seules depuis belle lurette, et dans la continuité elle s’habille et se déshabille quasi toute seule. Je dis à deux ans et demi, ça calme. Moi à 30 piges ya des soirs c’est pas évident évident d’enlever mon col roulé.

Elle est bien car elle m’a jamais emmerdé avec l’allaitement maternel.

Tu vois qu’elle a VRAIMENT choisi ce métier, qu’elle s’y donne, elle s’est pas imaginé que c’était le moyen de rester chez soi peinarde. Elle s’investit, les enfants l’adorent et vice versa. Et je dis que le bonheur est irréductible.

MAIS (oui faut bien un mais sinon c’est mou du flan tu admettras)

1) Le trip y’a plus de demandes que d’offres. 

Depuis le début elle a instauré un climat de « j’ai des demandes par dessus la tête alors si tu me fais chier je te plante ». Ça a commencé dès le premier entretien où fallait bien sûr que je donne vite vite ma réponse car elle avait genre 3 appels de parents/jour. Une fois l’engagement signé elle continuait sa petite chanson, avec son refrain « pfiou cette semaine j’ai encore dû dire non à 175685 parents ! ». Elle a sepoudré le tout par un « je fais ce métier par amour des enfants, c’est une réelle envie et un épanouissement personnel, mais j’en n’ai pas besoin niveau budget. Je n’avais pas d’emploi avant donc on sait gérer avec un seul salaire. » Et enfin cerise sur le gâteau : Avoir quelques exigences, et ponctuer l’annonce de l’exigence par « si vous n’êtes pas d’accord je le comprendrais parfaitement, mais dans ce cas je démissionnerais. » Tout ça dit très cordialement hein, mais le décor a été planté direct : ça doit marcher à sa façon, sinon elle casse le contrat, et ça ne lui pose aucun problème.

Au début je t’avoue j’ai tiqué mais sans plus. C’est au fil du temps que j’ai réalisé qu’au final elle nous tenait par les couilles. Sachant à la fois ton bébé bien chez elle, et qu’elle n’hésitera pas à se séparer de toi si tu ne vas pas dans son sens, et bien tout simplement tu t’effaces. Sans parler de rapport de force, ça a joyeusement retourné la situation et perso j’ai pas franchement l’impression d’être son employeur, j’ai surtout l’impression de lui demander l’immense service de bien vouloir garder mon enfant et s’il vous plait acceptez que je vous paie presque 700 euros par mois. Si si j’insiste.

2) Le nombre d’enfants gardés.

Au début elle n’avait que deux enfants en garde, la Ventouse et une autre petite fille. Temps bénis. J’avais été claire : je la prenais aussi car elle avait peu d’enfants. Elle avait un agrément pour deux enfants, et son fils libérait un agrément au moment où j’avais besoin qu’elle prenne la Ventouse. Avec Diego on ne voulait pas rencontrer les ass mat ayant plus de trois enfants en garde. Elle m’avait dit les yeux dans les yeux qu’elle ne souhaitait pas en avoir plus de deux à garder. Et puis un jour, environ 7/8 mois après le début du contrat, soi disant il y a eu une visite surprise de la PMI. Et puis soi disant à la fin de cette visite alors qu’elle n’avait rien demandé il lui ont donné l’agrément pour garder quatre enfants. J’ai trouvé ça louche, et de ce que j’ai lu sur le net, l’extension d’agrément fait suite à une demande de l’ass mat, ça tombe pas du ciel comme ça. Mais bon. Elle s’est montrée rassurante « je n’en ferai rien avant 1 an au moins, là je suis bien comme ça. » Un mois après avoir reçu officiellement son extension, elle avait déjà un bébé en garde. « Pour dépanner des parents en galère, c’est temporaire ». Oui c’est vrai, ça a été du court terme. Mais ce bébé a ensuite été remplacé par un autre. A chaque fois c’était pas de sa faute, c’était car des parents l’avaient supplié d’accepter, ils étaient dans la merde.  Du coup par pure générosité elle disait oui. Oui sauf qu’en fait elle avait un peu oublié qu’on s’était rencontré sur un forum. Et que j’ai vu qu’elle avait mis un genre d’annonce indiquant qu’elle avait une place de libre. On repassera pour le côté « je provoque rien c’est les parents en détresse qui viennent à moi. » Elle se sentait obligée de me promettre que c’était « la dernière fois. » Je me rappelle très bien de ses termes : « Je n’en prendrai pas d’autre en vrai contrat ça ferait trop, et je préfère la qualité à la quantité. » Après je sais pas bien, la qualité elle a dû se la mettre bien profond car ce que je voyais venir depuis le début est arrivé assez vite : elle a pris deux autres enfants en garde à durée indéterminée, soit quatre en tout + ses deux enfants.

Alors attention garder quatre gosses c’est son droit le plus strict, elle a l’agrément pour ça, elle a le droit de vouloir évoluer, et j’ai pas à lui demander de rester à deux. Mais dans la démarche, je trouve ça hyper malhonnête. Elle me baladait alors que depuis le début son objectif était d’en avoir quatre.

3) Avec quatre enfants, faut cadrer.

On est passé d’une organisation plutôt cool, respect des horaires mais souplesse si on prévient etc, à une organisation militaire. Faut que ça file droit. Avant elle m’indiquait ses congés pour l’année sur un post it ou par mail. Maintenant elle me fait signer un document attestant qu’elle m’a remis ses congés à telle date et donc que je suis désormais informée. Ça rigole pas quoi.

Elle est bien obligée avec 6 enfants de 7 mois à 7 ans à gérer dès 8h15. Mais voilà moi du coup je vois clairement la fameuse qualité décliner. Je vois bien qu’elle a moins de temps, et que pour ne pas finir aux urgences psychiatriques il faut bien que tout le monde ait un rythme relativement similaire, niant le rythme individuel du bébé.

4) Son mari n’aime pas son métier.

Ça se voit mais alors grave. Comme si je te demandais si j’aime le vin. Déjà il se cache dans la cuisine, il fuit le parent comme si on était porteur du virus Ebola. Des fois même il arrive en même temps que nous parents et il attend dans le garage pour pas nous croiser et décéder dans d’atroces souffrances. Après j’ai remarqué que les fameuses règles/exigences de l’ass mat émanait du dit mari. Je le sais tout simplement car au début elle l’exprimait : « Mon mari hier me disait que blablabla, et en effet blablabla ». Le mari a beaucoup de mal avec le partage du domicile familial avec l’activité professionnelle de son épouse. Ainsi, tel un gardien du temple sacré, il veille à l’instauration de règles de merde, juste pour marquer son territoire. Pour te donner un exemple, l’ass mat habite une rue avec peu de stationnements. Le matin, on arrive tous en même temps. C’est mais vraiment pénible, on galère pour se garer. Et puis la nounou, elle a une petite cour dans laquelle elle peut mettre sa voiture. D’ailleurs au début, la voiture était toujours dans la cour. Un jour, elle a arrêté. Maintenant elle la gare devant son portail, sa cour restant vide. C’est bien gentil mais du coup ça fait un endroit de moins où se mettre le temps de descendre ton bébé, et c’est over chiant. Les parents (je sais ce que disent les autres car on arrive en même temps) ont fait des allusions…elle disait qu’ohlala oui fallait qu’elle la rentre. Elle ne l’a jamais fait. On a finit par avoir l’explication : elle est chez elle quand même, et si elle souhaite garer SA voiture DEVANT sa cour et pas DANS sa cour, elle a le droit. C’est chez elle. Faciliter l’arrivée des parents apparemment ça viole son intimité. Je suis persuadée que ça vient de son mari, je sens bien la conversation sur l’oreiller à grands coups de « non mais attends c’est pas les parents qui vont nous dire comment vivre et où garer notre voiture nan ? » (mais j’avoue j’ai pas de preuves).

Tu rajoutes un gros mélodrame qui a eu lieu en octobre dernier et qui mériterait un billet à lui tout seul, à cause de son mari. Elle m’a fait une réaction particulièrement excessive face à un évènement que je ne manquerai pas de te conter. Ça a été une tragédie grecque sur fond de trahison, de confiance entachée et de manque de respect, avec les yeux mouillés et tout et tout. Je peux te dire qu’en me remémorant le 2) juste au dessus, c’était assez osé de sa part de venir me parler de confiance et de respect.

Dans notre relation, je t’avoue que ce moment à un peu été le point de départ d’une certaine animosité envers elle. J’ai pris beaucoup de distance.

5) Alors qu’elle travaille, elle a des invités chez elle.

Je suis sûrement une vieille rombière. Je dois trop comparer à un emploi en entreprise classique où bon, j’aurais du mal à tailler le bout de gras avec mes parents tout en bossant sur mes dossiers. Elle n’est pas du coin, sa famille et ses amis de longue date sont loin. Ainsi, il arrive ponctuellement qu’elle reçoive du monde, et le dit monde arrive en général le jeudi soir, ou reste plusieurs jours pendant les vacances. Donc elle travaille, on est bien d’accord, mais en présence de ses proches. Et alors autant ça me dérange pas du tout qu’elle fasse son repassage, qu’elle surfe sur le net pour faire ses courses, ou se fasse un film pendant la sieste, bref qu’elle fasse des trucs perso sur son temps de travail, autant qu’il y ait au domicile des gens que je connais pas autour de ma fille, ça me gêne. Ça m’empêche pas de dormir, mais j’ai tendance à me dire ces gens je les connais pas. Or ils gravitent toute la journée autour de ma fille qui, objectivement, est magnifique. Et s’il y avait un vieux pédophile dans le lot ? Tu me diras à juste titre je peux pas la protéger de tout et de tout le monde. Toutefois en journée, je confie ma fille à une professionnelle de la petite enfance, point barre, je la confie pas à une professionnelle-de-la-petite-enfance-et-ses-potes/ses parents/sa cousine.

6) C’est une quiche en communication.

En fait elle est adorable. On a un humour assez similaire, et jusqu’au drame d’octobre qui a été LA fois de trop, on était même relativement complices. On déconnait ensemble, on parlait de trucs perso… J’avais compris que parfois faut qu’elle pète sa pile, ça me soulait sur l’instant mais ensuite ça passait, elle redevenait charmante dès le lendemain.

C’est à dire qu’elle est hyper friendly pendant des semaines, et un jour comme ça BAM, elle te pond un caca nerveux, un truc qui tombe du ciel et que tu vois pas venir. Un jour très froidement et limite agressive elle me « prévient » qu’au premier salaire non réglé elle démissionne. Alors j’ai envie de te dire oui ma cocotte je comprends être payée c’est le minimum, mais d’où tu m’embrouilles alors que je te paie rubis sur l’ongle et par virement comme tu le souhaites ? En fait c’était un souci avec un autre parent qui ne l’a pas payée pendant un truc genre 3 mois. C’est révoltant OUI, c’est anormal, et comme elle éprouvait le besoin d’en parler, c’est sorti sous cette forme. J’ai eu l’impression de me faire engueler pour un truc que j’ai pas fait, qui ne me concerne pas, et en plus par ma salariée quoi merde. C’est un truc qu’elle fait souvent, si elle a un souci avec un parent, faut toujours qu’elle vienne m’en parler sous forme de recadrage, et ça me gave. Ça me gave qu’elle me recadre alors qu’on n’a pas le problème qu’elle évoque. Ses problèmes doivent rester entre elle et le parent, elle me soule à m’inclure dans ses embrouilles avec les autres.

Pourquoi je te cause de ça ?

L’autre jour elle me sort qu’il lui reste trois jours à prendre en plus de ceux déjà prévus, et que donc elle prendra tel jour tel jour, et tel jour. Déjà tu noteras qu’elle demande pas si c’est possible, ce qui est la moindre des choses vu qu’il ne s’agit pas de congés prévus initialement. Visiblement je me demmerde pour pouvoir lui accorder ces jours là quoi. Mais en fait le blème principal, c’est qu’elle se plante, et qu’il ne lui reste pas du tout trois jours en rab. C’est même le contraire, elle devra poser du sans solde sur les congés qui sont prévus depuis belle lurette. Là si je la paie, ça lui fera un peu plus de 6 semaines de congés payés. Je veux bien être sympa mais faut pas déconner. J’avais fait le bilan il y a peu, donc j’en suis sûre. Mais tu sais quoi ? Ben quand elle m’a sortie le truc des trois jours, j’ai rien osé dire. Et ouais, je suis une fiotte, une gonzesse, une lavette. J’avais peur de sa réaction. Je suis quasi sûre qu’elle va chercher à noyer le poisson avec je ne sais quel machin de la convention collective, enfin bref ses putains de jours elle va me les trouver. Ou pas d’ailleurs, si ça se trouve comme elle s’est juste trompée, elle le reconnaitra, et tout ira bien. Mais je crains la confrontation.

Alors que merde…c’est qui le patron ??

Et puis pour pas perdre la face, même si elle reconnait qu’elle n’a pas ces jours, elle dira que c’est pas grave elle va poser du sans solde. Ben tiens tu m’étonnes. Les congés sans solde, ça fait partie de ses fameuses exigences. L’an dernier au dernier moment elle a voulu poser une semaine en sans solde. Sans solution de garde au dernier moment, j’avais donc dit non (gniiiii). Sa réponse « bon pour cette fois je comprends mais à partir de l’an prochain je prends une 6e semaine de congés, sans solde »(avec toujours la menace de démission qui plane). Ce qui implique donc que moi ou Diego nous devions nous aligner sur ses congés pour une 6e semaine. Nous n’avons pas de famille près de chez nous, nos vacances dépendent de celle de l’ass mat. Si elle prend un jour, nous aussi. C’est le jeu ma pauvre Lucette, mais bon si on pouvait éviter de retourner la situation et de se retrouver à devoir demander à l’ass mat si on peut poser des jours à notre travail pour pas se retrouver sans jours de congé si un jour elle décide de prendre une 7e semaine sans solde…ça m’arrangerait.

Donc (pour revenir à nos moutons) en théorie je devrais (ou Diego) poser trois jours de congés. Trois jours que j’avais pas envie de prendre là, qui me privent d’un moment plus opportun plus tard que j’aurais souhaité passer en famille, pour qu’ELLE puisse passer un moment en famille. Donc je dois, moi, renoncer à ça, pour qu’elle profite de sa famille, alors que ça n’était en aucune façon prévu.

Il s’avère que pour ces jours qu’elle veut, j’ai une solution de garde. Je suis pas chienne je ne dirai pas non à ses congés. Mais sur le principe, ses exigences commencent à me courir sur le flageolet.

Là où j’ai mes torts et pas qu’un peu.

La vie d’employeur étant pas fastoche, et ne bitant mais alors rien au monde merveilleux de l’embauche d’ass mat, je me suis trop reposée sur elle. Administrativement, je m’en suis remis à elle, hochant de la tête à tout. En gros, je lui ai remis les rênes. Je n’aurais pas dû, j’aurais dû dès le début prendre les responsabilités d’employeur qui m’incombe, mettre les mains dans la merde, et gérer l’aspect administratif de façon beaucoup plus impliquée. On n’en serait sûrement pas là, où je suis pas mal dépossédée de mon statut d’employeur et où je cherche surtout à ne pas la contrarier, à ne surtout pas perturber son fonctionnement professionnel et personnel. Je n’ose pour ainsi dire rien remettre en cause, je ne me permets aucune remarque.

Tu me diras pourquoi tu la licencies pas ? Elle est pas con ta question. J’ai ai déjà pensé. Mais ma Ventouse y va avec grand joie, objectivement c’est une BONNE assistante maternelle, elle s’occupe bien des enfants, elle les aime, ça je ne le mets pas en doute. C’est vraiment dans le relationnel avec les parents qu’elle déconne de la soupière. J’ai plus que six mois à tirer, je m’accroche. Mais c’est vrai que contrairement aux débuts, je ne peux plus franchement dire que je l’apprécie. J’ai hâte que ça soit fini et je ne lui confierai pas mon deuxième. On est parties sur des bases trop instables, par ma faute.

Je ne peux pas blairer ce statut d’employeur d’assistante maternelle. Ça touche à deux points fondamentaux : ton enfant et ton argent. Le cocktail explosif quoi. Tu veux que ton bébé d’amour joufflu soit bien, et même si son bien être n’a pas de prix… il en a un quand même.

Quand tu crois que tu es le boss, et que tu fais face à l’amère réalité.

cakos

Publicités
Vidéo | Cet article a été publié dans 3615 my life. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Qu’est ce qui touche à ton enfant et à ton compte bancaire ? La nounou.

  1. seth dit :

    Bonjour je travaille pour funky giraffe.fr et je voudrais demander si vous seriez intéressé à écrire une critique de nos produits bébé la? Nous serions très heureux de vous envoyer des échantillons. J’espère parler bientôt 🙂

  2. 21 jump street dit :

    Mais pourkwaaaa t’as publié ce billet pile le 1er jour où je met mon boubou à la nounou pour l’adaptation?!
    Je crois que quasi tout les parents font comme toi, on y comprend rien à leur contrat alors on dit oui oui à tout. C’est chaud de devenir employeur.

  3. mary dit :

    dans la convention collective assist mat y a une histoire de jour ferié. en gros si la semaine de vacances tombe une semaine où il y a un jour ferié elles ont le droit à un jour en plus. j’avais haluciné avec mon ancienne nounou pour ca. c’est peut être de là ses trois jours?

    • kisbuel dit :

      Alors déjà merci car du coup j’ai vérifié. Le jour en question ne doit pas être décompté des jours fériés (au lieu de poser du lundi au samedi soit 6 jours elle en pose 5). Mais ça c’est ce qu’on faisait déjà. Mais par contre ça ne leur donne pas un jour supplémentaire sur leur 5 semaines…

  4. Ophélie E. dit :

    Putain le gif il est énorme. Et tellement parlant.
    Ben dis-donc elle a pas l’air de trop trop déconner ton ass mat. Je trouve ça pas top le fait qu’elle essaye de t’embrouiller ni vu, ni connu. Si t’aimes pas trop la confrontation, moi à ta place j’aurais balancé des piques l’air de rien (du genre « ooooh j’ai vu votre message sur le forum machin… »), pour qu’elle sache QUE TU SAIS et qu’il faut arrêter de te prendre pour un lapin de 2 semaines.
    Je comprends grave ton dilemme dans la mesure où ta gosse a l’air de kiffer la life. Mais après c’est relou ces trucs d’adultes et ça pourrit un peu tout.
    Le Crapiot va à la crèche, ça se passe GLOBALEMENT super bien, après j’ai pas à leur apprendre leur boulot mais quand il y a eu des points de désaccord ils ont été abordés calmement. Y’avait qu’avec la directrice que c’était un peu tendu (elle est super spéciale) et j’ai donc décidé purement et simplement de ne plus lui adresser la parole, suite à des remarques vraiment merdiques. Depuis elle est revenue d’elle même…

    • kisbuel dit :

      C’est exactement ça. T’as le fouinfouin d’adultes et ton loupiot au milieu c’est atroce. Big up pour les désaccords réglés. ça portait sur quels problèmes ?

  5. cleophis dit :

    Ca me rappelle mon assistante maternelle. Pour te donner un exemple, quand on l’a rencontré elle nous a dit: « Je vous préviens, je prends 4 semaines l’été d’office car je vais voir ma famille au Brézil ». Ca nous arrangeait pas mais on arrive à caser nos vacances et on note sur le contrat: « 4 semaines en août et 1 semaine à Noël » Et là, elle nous sort: « Par contre, ce sont vos volontés de vacances, je vais y réfléchir et dans 3 mois je vous dis si je suis d’accord. » Gné… Et c’est juste un exemple.
    J’étais bien contente de déménager 6 mois plus tard et je peux te dire que la séparation ne s’est pas faite en très bons termes. Mais comme toi, c’était une nana géniale avec les enfants…

  6. big mama dit :

    ça m’a toujours gonflé et c’est mon loulou qui s’occupait des papiers.
    1er nounou : c’était la tante de mon homme une horreur je récupérais ma fille dégeu, elle al laissait dormir et partait à l’école chercher mes gamins qu’elle avait en péri avec son fils de 11 ans…. elle avait près de 10 enfants à sa maison… idem elle recevait des gens chez elle ou laissait ma fille avec pierre paul mais bon c’est pas grave on les connait ces gens…
    j’ai assisté a des scénes folles, un petit jouant sur un vélo dans une rue avec ses grandes filles de 16 18 ans sans sa présence elle buvait le café avec des amis chez elle…. les enfants qui faisaient pipi les uns au dessus des autres dans le même pot …………………………………..;
    elle y est resté 2 ans presque avant notre déménagement
    2ème : aux rdv super accueillante, charmante tout ce que tu veux on va vite vu la différence une fois le contrat signé. elle y est restée plus d’un an je ne veux pas trop y repenser mais ma fille passait ses journées sans lui adresser la parole, elle pleurait là bas, un jour je l’ai récupéré avec une couche .. elle avait plus de 3 ans et été propre depuis ses 21 mois … elle n’avait pas de change alors elle lui a mis ça, ma fille m’a avoué il y a peu qu’elle lui avait mis des fessées ….. et elle nous a planté du jour au lendemain elle a textoté mon mari : les affaires sont prêtes vous pouvez venir les chercher et me donner le solde. mon homme encore trop con lui a payé des indemnités….. et on n’était larrrge avec elle on lui payait les heures sup et le vendredi après midi alors qu’elle n’y allait pas…
    3 ème : juste le mercredi et les vacances scolaires un amour! rien à dire. hyper carré avec les papiers, propres, des activités avec la naine
    bref je suis un peu vacciné des ass mat !

  7. ska dit :

    Et si elle a des enfants de moins de 15 ans , tu lui dois 2 jours de Congé payé par enfant. C’est peut être çà?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s