Analyse littéraire : Petit Ours Brun veut un baiser

Bonjour Francine.

Forte de ma responsabilité de parente, je continue à vérifier rigoureusement les lectures de ma Ventouse (voir et ).

La petiote est une big fan de Petit Ours Brun (POB). C’est super pratique les gosses oursons n’ont pas de prénom, ils s’appellent par leur couleur de poil. Je te raconte pas le merdier. Si j’appelais ma chef « la blonde avec des cheveux blancs aussi », j’ai comme l’impression que mon augmentation je pourrais me la carrer où je pense.

J’ai chopé je ne sais plus où un bon vieux POB vintage des années 80. A cette époque on osait tout, la preuve tu ne pouvais pas mater un film français sans tomber sur une nana à poil qui court dans son appart sans raison ou qui sort innocemment de la salle de bain la touffe à l’air pile poil (huhu) quand Jean Lefebvre arrive.

POB ne déroge pas à la règle. Voilà qu’on nous sort carrément une histoire graveleuse ! Oui Colette, je te parle sexe, oui Colette, dans un POB.

La preuve en images

P1080970Oui, une gomette bleue (so 1987) est collée sur le livre. Il ne s’agit pas d’une contrefaçon qui s’intitulerait « Petit Ours Bru ».

N’oublie pas le « un » quand tu lis le titre sinon c’est très déstabilisant.

P1080971

Page 1

« Viens près de moi Maman Ours, j’ai envie de t’embrasser. »

On est tout de suite dans le vif du sujet. Manifestement, c’est samedi soir. La scène ne te rappelle rien Marguerite ? Mais si, observe…

Elle : elle a sorti le grand jeu. Regarde cette pose lascive, cette nuisette provocante sous ses airs virginaux. Son poil est soyeux, elle a la mamelle haute et la pupille dilatée. Maman Ours aime à être dilatée. Elle fait mine qu’elle sait lire pour attiser le désir de Papa Ours. Mais on ne la nous fait pas à nous, femmes d’expérience, hein Marguerite ? Toutes ses pensées sont focalisées sur les 5 prochaines secondes. Elle espère, tremblante, que Papa Ours va lui choper la tignasse et lui filer ce qu’elle mérite, all night long. Elle sent déjà qu’un membre de son cher et tendre s’approche d’elle, mais lequel ? Un doute l’habite. Regarde, elle a prévu le coussin a glisser sous ses reins au moment opportun pour maximiser l’angle de pénétration. Maman Ours est une routarde de la glissade.

Lui : elle ne le voit pas, rapport au fait qu’elle fait mine de lire, mais lui aussi a tout donné. Déjà, il s’est lavé. Maman Ours en effet apprécie moyen les restes de gigots coincés entre les burnes. Il a enfilé une tenue marron : en mode furtif, brun comme ses poils. Ça rappelle à Maman Ours au fond de ses tripes la vie sauvage de ses ancêtres, l’odeur de la mousse, le poisson fraichement pêché. Avec ça, il va la pécho grave la daronne. Phase d’approche subtile : il se raboule avec un livre. Le fouet ça aurait été too much. Ça lui donne un côté intello qui fait perdre ses moyens à Maman Ours. Vois comme le bougre arbore ses charentaises. Genre je suis à l’aise, pas de tabou entre nous. Langage corporel maîtrisé : les cuisses légèrement écartées : je suis open. Mais mon pyjama a des rayures : je suis un mec réglo.

Papa Ours tente une approche qui a fait ses preuves : il lui dit ce dont il a envie. Ça marche plutôt pas mal chez Maman Ours qui a reçu un dressage une éducation traditionnelle impliquant qu’elle serve à son homme ce qui lui plait. Bien joué la main qui s’avance vers l’épaule (et pas direct sur la chatte tu noteras)(On est gentlebear ou on l’est pas). Main paternaliste mais bienveillante. Ambiance je te mets en confiance, toutefois fais pas ta pute, discute pas cherche pas les embrouilles, et juste roule moi une galoche.

Là aussi, tu remarqueras que c’est Papa Ours qui a des envies lubriques, mais que dès le départ c’est Maman Ours qui doit se taper le boulot, puisque c’est elle qui doit venir près de lui. Ça promet. Ça sent le traditionnel pipe-missionnaire-sodomie-pipe-éjac faciale ça.

canalPage 2.

Ah ils ont pas trainé. Elle cachait bien son jeu la Maman Ours, derrière sa chemise de nuit hein ?

Je ne peux malheureusement pas te montrer la suite, tellement c’est viandard. Ne t’inquiète pas Petit Ours Brun a son innocence préservée, il veut un baiser mais il se fait rembarrer direct de façon franche et somme toute assez bourrue par un « ta gueule putain, mais tu vois pas que j’essaie de niquer ta mère ? »

Au final, Petit Ours Brun n’aura pas son baiser. Moralité pour le petit lecteur : quand t’es couché, restes-y bordel. Vraiment petit lecteur, c’est mieux.

P1080972

Oui oui, Danièle BOUR. Ça s’invente pas.

Publicités
Cet article a été publié dans Femme de lettres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Analyse littéraire : Petit Ours Brun veut un baiser

  1. lvdmt dit :

    Ha Ha qu’est-ce que j’ai ri !! merci pour cette bonne tranche de poil(ade) 🙂 Je ne verrais plus jamais les POB de Fiston d’un oeil terne et lassé !!

  2. MAB dit :

    Punaise, ça m’avait manqué, merci !!!

  3. 21 jump street dit :

    Ouaiiiiiiiiiiiiiis mon billet loloesque d’anniversaire!!
    Maintenant j’en veux un pour mon Noël et puis un autre pour mes étrennes, alleeeez quoi dis oui dis oui dis oui dis oui!!!
    Si tu le fais je t’offre ça:
    http://www.amazon.com/Nostalgia-Electrics-SPF200-Pretzel-Maker/dp/B005QSI670/ref=sr_1_2?s=kitchen&ie=UTF8&qid=1355579863&sr=1-2&keywords=Pretzel+Make

  4. 21 jump street dit :

    Nan mais What is the fuck tu modères tes com maintenant?
    Putain bite en branche de mes deux!

  5. big mama dit :

    haaaaa tu m’avais manqué !!! j’ai repris un nouveau blog et un nouveau hc en bonne quiche que je suis ! je suis contente de te retrouver et je file lire tes nouvelles aventures!
    POB c’est over osé!!!!
    censure pour nos gamins

  6. Clare dit :

    Merci pour ce billet très drôle. Je ne peux que te conseiller la suite : « Petit ours brun joue à être papa » qui ne fera que conforter l’analyse graveleuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s